Association pour la protection et la mise en valeur de Calvisson et de la Vaunage

APROMICAV CALVISSON

LA FÊTE VOTIVE DE CALVISSON (2016)

Que la fête commence !

Que la fête commence !

Dans l'univers de la Bouvine, on célèbre le taureau et le cheval dans les arènes, mais également dans la rue.

L'Abrivado , considérée par la population en fête comme un des spectacles majeurs des réjouissances, consiste pour les gardians à cheval à amener 4 taureaux en liberté, de leurs pâturages aux arènes. Le bétail est encadré par les gardians à cheval en formation serrée pour éviter que les « attrapaïres » (jeunes gens du village) ne fassent échapper les taureaux. Elle traverse à vive allure (abriva = accélèrer en provençal) les rues du village sous les acclamations de la foule.

La Bandido ramène les taureaux aux pâturages à l'issue de la course, poussés par les gardians lancés au grand galop dans les rues.

La Cabestria, plus rare, se rapproche de l'Abrivado, le taureau Camargue étant remplacé par des Cabestros (bœufs espagnols sans agressivité).

La Roussataïo, (de rosso, chevaux non montés, utilisés pour les travaux agricoles) est l'occasion de faire traverser le village par un gros troupeau de juments poulinières, escortées par les gardians. Elevées de nos jours uniquement pour la reproduction, elles étaient utilisées autrefois pour fouler le blé et se rendaient ainsi d'un village à l'autre.

Les Jeux de gardians, jeux ancestraux, sont l'occasion pour les gardians de métier de se retrouver dans les arènes et de démontrer à travers des affrontements amicaux leur habileté à cheval et l'agilité de leurs montures. Le Jeu du bouquet , des oranges, de l'épervier sont autant d'occasions de se mesurer aux autres gardians.

Durant l'abrivado, un jeune tente d'écarter les chevaux pour libérer le taureau puis on ramène les taureaux au pâturage, c'est la bandido.Durant l'abrivado, un jeune tente d'écarter les chevaux pour libérer le taureau puis on ramène les taureaux au pâturage, c'est la bandido.

Durant l'abrivado, un jeune tente d'écarter les chevaux pour libérer le taureau puis on ramène les taureaux au pâturage, c'est la bandido.

FÊTE VOTIVE 2016 - Journée traditionnelle - 23 juillet 2016

Le défilé

L’APROMICAV, invitée à participer à la journée traditionnelle était présente avec 7 membres qui s’étaient costumés pour la circonstance en bergers, gardians ou marchands d’aromates.

Le matin nous avons été accueillis par les airs de la peña de l’Estrambord pour partager un petit déjeuner (très copieux).

Vers 10 H le défilé s’est mis en ordre de marche avec la musique en tête.

Puis les Consuls de Nîmes et de Beaucaire menés par leur Grand Maître, suivis de la Confrérie de la Cartagène de Calvisson.

Nos amis de l’APROMICAV venaient ensuite.

Le cortège fut fermé par 4 calèches où avaient pris place de charmantes, jeunes femmes costumées.

Un premier tour de la ville fut exécuté au cours duquel le défilé traditionnel reçut les applaudissements du public, puis un second tour nous amena devant la maison de retraite « Le Vignet ». Le personnel soignant avait fait sortir les résidents qui furent visités et honorés par les participants du cortège.

La peña nous gratifia à nouveau d’airs entraînants. De retour sur la place du Pont ce sont les manadiers qui se sont présentés avant de revenir pour la roussataïo, vieille tradition d’antan; présentation des juments non montées avec leurs poulains. Un moment très attendu : l’abrivado longue: Les cavaliers, partis de Sinsans, encadrant des taureaux entrent sur la place, un atrapaïre tente de faire échapper un taureau en s’agrippant aux rênes d’un cheval.

Étaient présents à cette journée :

Les manades Aubanel, Labourayre et Agnel
Le groupe musical la peña de l’Estrambord
Les Consuls de Nîmes et de Beaucaire
La Confrérie de la Cartagène de Calvisson
L’APROMICAV

La peña, les consuls de Nîmes, l'APROMICAV, les manades invitéesLa peña, les consuls de Nîmes, l'APROMICAV, les manades invitées
La peña, les consuls de Nîmes, l'APROMICAV, les manades invitéesLa peña, les consuls de Nîmes, l'APROMICAV, les manades invitées

La peña, les consuls de Nîmes, l'APROMICAV, les manades invitées

Les jeunes femmes costumées, dans une calèche ou à cheval - les gardians et la roussataïoLes jeunes femmes costumées, dans une calèche ou à cheval - les gardians et la roussataïo
Les jeunes femmes costumées, dans une calèche ou à cheval - les gardians et la roussataïoLes jeunes femmes costumées, dans une calèche ou à cheval - les gardians et la roussataïo

Les jeunes femmes costumées, dans une calèche ou à cheval - les gardians et la roussataïo

La peña et les Consuls de Nîmes devant la maison de retraite « Le Vignet ». Les gardians attendent les taureaux qui vont sortir à l'arrière du camion puis les encadrer pour faire le tour de la ville.
La peña et les Consuls de Nîmes devant la maison de retraite « Le Vignet ». Les gardians attendent les taureaux qui vont sortir à l'arrière du camion puis les encadrer pour faire le tour de la ville.La peña et les Consuls de Nîmes devant la maison de retraite « Le Vignet ». Les gardians attendent les taureaux qui vont sortir à l'arrière du camion puis les encadrer pour faire le tour de la ville.

La peña et les Consuls de Nîmes devant la maison de retraite « Le Vignet ». Les gardians attendent les taureaux qui vont sortir à l'arrière du camion puis les encadrer pour faire le tour de la ville.

CHARTE SUR LA TENUE VESTIMENTAIRE DES GARDIANS PREAMBULE

Le conseil de la Nacioun Gardiano s’est penché sur le problème de la tenue vestimentaire des gardians à cheval ou à pied, dans le sens de la « glorification du costume » selon les vœux du 👉 Marquis de Baroncelli fondateur de la Confrérie des Gardians qui partage le même idéal et les mêmes valeurs.

Afin  d’obtenir  un large consensus, ont été associés à cette démarche, en plus des membres de la commission  et de la confrérie des Gardians, le président de la FFCC, le président des Gardians professionnels, un représentant du parc naturel régional de Camargue, les représentants des associations de manadiers (AMERBCC et AETCC), ceux des abrivados, des éleveurs de chevaux Camargue (AECRC), la maison du cheval Camargue ainsi que le président des gardians non-salariés (AGNS). Ces 24 personnes, fortement impliquées dans le milieu de la bouvine et des chevaux ont participé aux premiers travaux d’établissement de la « charte » attendue de tous les participants.

Le capitaine de la Nacioun Gardiano,  Guy Captal,  a cherché à mettre  un  terme,  par  l’établissement  d’une « charte », à certaines dérives constatées depuis longtemps, pour ne plus avoir « honte » de l’accoutrement de certains cavaliers et gardians lors de la remise des prix en pistes. Cette charte est d’autant plus nécessaire, qu’aucunes règles écrites n’ont été faites par le Marquis pour harmoniser les tenues selon les manifestations. Pour transmettre aux générations futures une tradition qui ne peut et ne doit pas être galvaudée, cette charte a été diffusée largement à toutes les instances œuvrant dans le milieu taurin, afin de voir disparaître le plus rapidement possible les dérives qui ne font pas honneur à nos prédécesseurs.

DISPOSITIONS COMMUNES

Chemises à manches longues et de couleurs vives recommandées.
La diversité des couleurs est à rechercher, afin d’éviter toute uniformisation, les manches longues seront baissées (et attachées aux poignets) pendant toutes les cérémonies
Cravate de couleur ou nœud ou cordon, col de chemise fermé
Pantalon de gardian avec liseré, le port du gilet traditionnel est admis
Chapeau de préférence à large bord de type « Valergues » qui peut être de couleur autre que le noir, par exemple gris ou marron, en évitant cependant les couleurs trop criardes (rouge etc….)
Chaussures montantes (avec ou sans lacets) ou bottes de cuir (toute autre chaussure est à proscrire y compris les santiags et bottes pointues américaines ou mexicaines).
Eperons camarguais à privilégier (les éperons d’un autre type sont à proscrire)
Cheval de type Camargue et harnachement complet Camargue, l’ensemble devant être de présentation impeccable.
Trident et seden (corde).

LA FÊTE VOTIVE DE CALVISSON (2016)LA FÊTE VOTIVE DE CALVISSON (2016)
LA FÊTE VOTIVE DE CALVISSON (2016)LA FÊTE VOTIVE DE CALVISSON (2016)

TENUE CORRECTE DE CIRCONSTANCE

Il est conseillé le port de la veste traditionnelle sur une chemise soit blanche soit de couleur sobre.

Cravate sombre pour les obsèques et de couleur pour les mariages, col de chemise fermé.

CEREMONIES OFFICIELLES (de type protocolaire)

Veste traditionnelle et chemise blanche ou de couleur. Le gilet est admis sous la veste. Cravate de couleur ou nœud ou cordon, col de chemise fermé.

AUTRES CÉRÉMONIES, DEFILÉS 

Selon les vœux et écrits divers du Marquis Folco de Baroncelli : La veste noire est déconseillée parce qu’inutile et inadaptée en période estivale.
En intersaison (printemps, automne) il conviendra de s’adapter à la température, sachant que si le port de la veste est décidé, l’ensemble du groupe de cavaliers devra la porter. Le gilet est admis Chemises à manches longues et de couleurs vives recommandées. La diversité des couleurs est à rechercher, afin d’éviter toute uniformisation. Les manches longues seront baissées (et attachées aux poignets) pendant toutes les cérémonies Cravate de couleur ou noeud ou cordon, col de chemise fermé Pour la fête de la Confrérie des Gardians du 1er Mai, les observations générales restent valables. En ce qui concerne les Gardians Professionnels, il leur appartient, à travers leur Association, de décider de leur tenue ce jour là.

REMISES DES PRIX (en piste ou non)

Cavaliers : Après discussion avec les organisateurs, les cavaliers sollicités se présentent soit en chemise blanche, soit en chemise de couleurs vives, mais toujours manches baissées et col fermé. Gardians à pied : Afin de respecter les organisateurs, le public et leur profession, il est demandé à chaque gardian recevant un prix de se présenter en tenue correcte de travail, soit au minimum : chemise de couleur, pantalon de gardian et chapeau à large bord ou casquette classique (non américaine) ou béret.

TENUE DES CAVALIERES

En amazone : le costume d’Arles est recommandé et à défaut la jupe culotte est obligatoire. Dans ce cas la cavalière peut soit : - porter le chapeau à large bord - porter un foulard - attacher ses cheveux En selle Camargue : la cavalière monte en tenue de gardian (pantalon), dans cette situation le port du chapeau à large bord est obligatoire et le trident lui est interdit. Les cavalières sont soumises aux mêmes conditions édictées ci-dessus

Fête des gardians-2021Fête des gardians-2021
Fête des gardians-2021

Fête des gardians-2021

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S
De beaux souvenirs ainsi qu'un bel article très bien documenté par ailleurs !
Répondre